Projet anti-gaspi' du Kiosque

de Nancy Becquet

Alimentation 
980 votes

"Installation d'un distributeur automatique au Kiosque Le Cratère de l'UCA afin de vendre les invendus et réduire le gaspillage alimentaire."

Ville

Clermont-Ferrand

Qui porte le projet ?

Nous sommes un groupe de 5 étudiantes : - Nancy Becquet - Coline Garcia - Éva Julien - Charlotte Martin - Margaux Pierrot en Master 2 Analyse de projets de développement à l'Ecole d'Economie de l'Université Clermont Auvergne.

En savoir plus

 

Le projet

Afin de réduire le gaspillage alimentaire journalier conséquent du Kiosque Crous (point de vente de produits à emporter comme des sandwichs, viennoiseries, salades, etc) du site de la Rotonde de l'Université Clermont Auvergne, nous souhaiterions implanter un distributeur automatique réfrigéré.
Le Kiosque fermant tous les jours à 14h30, énormément d'invendus du jour sont jetés à cette heure-ci par mesure d'hygiène. Notre idée est alors d'implanter un distributeur qui serait rempli tous les jours à 14h30 avec les produits du jour qui n'ont pas été vendus le midi. Plus simplement, au lieu de jeter les invendus à 14h30, ceux-ci seront jetés plus tard dans la journée afin de permettre à d'autres étudiants d'acheter à manger jusqu'à la fermeture de l'établissement. Par mesure d'hygiène également, la chaîne du froid ne doit pas être coupée et donc les invendus ne peuvent pas être transportés. De plus, suite à la réalisation d'une enquête au sein de l'Université, beaucoup d'étudiants nous ont confié que le point de vente ouvrait sur une plage horaire trop restreinte. Le distributeur pourrait ainsi être une bonne solution afin de respecter les normes d'hygiène et de contenter davantage d'étudiants, tout en assurant l'objectif de réduction du gaspillage alimentaire.

Nous souhaiterions donc implanter un distributeur automatique réfrigéré, loué tous les mois à une société externe. L'entretien et la maintenance de l'appareil seraient réalisés par celle-ci et l'approvisionnement de la machine serait assuré par le personnel du Crous. Les bénéfices reviendraient donc au Crous de Clermont-Ferrand.


RETOUR À LA PAGE D'ACCUEIL