BIODIUNIVERSITE

de MARIUS RUCHON

Alimentation  Education  Solidarité  Autre 
0 vote

"Un projet inter-associatif pour transformer le parc du technoforum en un espace convivial, écologique, riche de biodiversité et esthétique."

Ville

LA ROCHELLE

Qui porte le projet ?

L'association naturaliste BLAIROUDEURS est née cette année sur l'initiative d'étudiants La Rochelle Université. Sa visée naturaliste la mène à mettre les pieds sur le terrain, à observer, faire des rapports, de mener des campagnes de sensibilisation et chantiers nature... "Blairoudeurs, blairoudeuses, et futurs membres, Ici s’animent les curiosités. Curiosité de la vie, des espèces, des écosystèmes. C’est une invitation au concret. C’est mettre les pieds sur le terrain, et les mains à la pâte. Amoureux de la nature, là sera l’occasion de barouder et de gambader entre terre, marais et plages. D’observer de près faune et flore de ces milieux, et d’en faire des rapports. De mener des campagnes de sensibilisation, de débattre autour des enjeux qui nous taraudent. Mais aussi de protéger véritablement ce monde qui nous émerveille, en creusant des mares/plantant des haies. En travaillant avec des agriculteurs, associations, municipalité, et autres partenaires. Si l’envie de blairouder vous prend, alors bienvenue dans la tanière !!!"

En savoir plus

https://www.facebook.com/Blairoudeurs/

https://www.instagram.com/blairoudeurs/

 

Le projet

Biodiuniversité, un projet inter-associatif coordonné par l'association Blairoudeurs (en partenariat avec Uni'Vert LR, Lemonsea, la LPO, Easystoire...) et d'initiative étudiante de grande envergure visant la transformation du parc du technoforum en un espace convivial, social, écologique, riche de biodiversité et esthétique.

Selon ces grands principes fondamentaux :

Créer un cadre de vie, d'aménité environnementale, apaisant, social, riche de biodiversité, agréable, pédagogique et esthétique pour les étudiants.

Devenir le carrefour vert, paysager, social et étudiant du quartier.

Diversifier les habitats (en accord avec le biotope naturel et spontané) pour diversifier la biodiversité associée.

Éduquer et informer le grand public (dont les étudiants) à la nature et aux problématiques environnementales, par les différents aménagements.

Favoriser les démarches locales, autonomes et durables.

Interconnecter les espaces de vie et espaces verts.

Intégrer la valeur de ce site dans son rôle de charnière essentielle à la continuité de la trame verte.

Conception des principes de plantation, selon une dynamique de l’espace, animée par les jeux de perspective (volumes pleins-vides, transparence-rythmes...).

Garder un axe visuel lisible mettant en scène le Technoforum. Il se traduit par une clairière associant prairie et diagonales de sentiers.

Conserver l’effet d’espace ouvert, non clôturé.

Conserver la même surface de « pleine terre », sans augmenter les emprises minéralisées, stabilisées, sources d'îlots de chaleur.

Maintenir les traversées piétons-vélos.

Limiter l'expansion des parkings aux rues latérales « Einstein, Becquerel ».

Sécuriser les abords, ralentir la circulation sur les axes routiers périphériques (la ville apaisée).

Structurer les plantations arborées, pour recréer une qualité paysagère, apte à renforcer l’attractivité du site en choisissant les essences, la palette végétale en rapport avec une thématique (site littoral et la problématique du sol artificiel « ancienne décharge » / plantes pionnières / jardin en mouvement…) et leur mise en scène propice à enrichir la biodiversité.



RETOUR À LA PAGE D'ACCUEIL