Frigo solidaire étudiant

de Eve ERNST

Alimentation  Solidarité 
63 votes

"Ouvrir un « frigo solidaire spécial étudiants » : créateur de solidarité et inscrit dans la lutte contre le gaspillage alimentaire."

Ville

Clermont-Ferrand

Qui porte le projet ?

L’association HoMe est une association étudiante rattachée à l’école d’économie de Clermont Ferrand. Elle est portée par des étudiants en master spécialisé dans l’économie du développement international. Le but de l’association est de mettre en place des projets d’économie sociale et solidaire dans la ville de Clermont-Ferrand, dans le respect de l’environnement, afin d’enrichir les liens sociaux et de favoriser des initiatives le développement local.

En savoir plus

https://www.facebook.com/HoMe-Clermont-Ferrand-299395383872825/

 

Le projet

Pour ce projet, nous sommes partis de constats très simples : d’une part, selon l’IGAS, près de 20% des étudiants vivent sous le seuil de pauvreté et 46% sont obligés de travailler durant l’année universitaire pour financer leurs études, et d’autre part, en France, chaque année, 10 millions de tonne de produits alimentaire sont gaspillés.
Portés par des valeurs de solidarité et de développement durable, nous est venue l’idée d’implanter un frigo solidaire Clermontois. Chacun est libre d’y déposer ce qu’il veut de manière bénévole (en respectant la chaine du froid, en faisant attention à la date de péremption), et chacun est libre d’y récupérer ce qu’il souhaite de manière totalement gratuite (sans aucune condition particulière).
Pour financer le premier frigo, nous avons participé à l’appel à projet s’inscrivant dans la démarche de démocratie participative Clermontois et pour lequel nous avons reçu un prix permettant de financer intégralement l’installation de ce frigo. Ainsi, grâce à un partenariat avec « Les Frigos Solidaires » et « Les marchés de Max et Lucie », une épicerie bio et locale qui s’est portée volontaire pour accueillir le frigo dans ses locaux, le projet a vu le jour en juin dernier.
En plus d’être porteur de solidarité, ce projet se veut défenseur de la lutte contre le gaspillage alimentaire. Par exemple : avant le départ en vacances ou en Week-end, il est offert la possibilité aux habitants de Clermont, de passer déposer les produits non consommés plutôt que de les jeter. Cette opération est facilitée car l’épicerie dans lequel le frigo est situé est à côté de la gare principale de Clermont. Ainsi toute personne pourra, par la suite, se servir en yaourts, légumes etc…
Lorsque nous avons installé ce premier frigo, nous avions dans l’esprit que celui-ci s’adresserait principalement aux étudiants. En réalité, l’impact a été beaucoup plus large car des sans-abris, des mères de familles viennent aussi s’y servir.
Ravis de cet impact et des liens de solidarités locaux qui se créent à travers ce dispositif, nous souhaitons réitérer l’aventure en ouvrant un ou plusieurs nouveau(x) frigos solidaires dédiés spécialement aux étudiants. Ceux-ci seraient situés plus près des facultés. Nous aimerions placer un de ces frigo à Lieu’utopie : une association étudiante qui dispose d’un local et organise régulièrement des ateliers anti gaspillage alimentaire, des marchés de Noel de producteurs locaux. Il s’agit aussi d’un lieu de rencontre et de création de lien social entre les étudiants.
Par ailleurs, un autre volet de ce projet et de créer un partenariat d’une part, avec le CROUS pour récupérer les invendus du jour, notamment les sandwichs (qui sont jetés si non vendus) et les déposer dans les frigos et d’autre part avec certains restaurateurs clermontois pour récupérer le reste de leur repas cuisinés (ceux-ci bénéficient déjà du respect des contraintes juridiques d’hygiène pour pouvoir vendre/ donner des plats cuisinés, ce que les particuliers ne peuvent pas faire). Nous souhaitons créer un « label » « je donne aux frigos solidaires Clermontois » affichable à l’entrée des restaurants.


RETOUR À LA PAGE D'ACCUEIL