Éducation psycho-corporelle

de Luciana Siguelboim

Santé  Prévention  Education  Autre 
8 votes

"Un espace verbal et corporel pour la découverte et le partage respectueux, créatif et amusant, de notre psycho-corporalité."

Ville

AIX EN PROVENCE

Qui porte le projet ?

Master 2 en Lettres, diplôme en Counseling (Psychologie humaniste) et étudiante de master en Danse Mouvement Thérapie. Je suis professeure et thérapeute depuis 10 ans; artiste et écrivaine depuis toujours. Je suis dédiée à la création et mise en place d'espaces qui mélangent la pédagogie, la communication, la santé et l'art.

En savoir plus

www.lucianasiguelboim.com

https://www.facebook.com/lulisiguelboim

https://www.linkedin.com/in/luciana-siguelboim-8074264b/

 

Le projet

LE PROBLÈME QUE LE PROJET VEUX ABORDER

L’école dédie beaucoup d’heures par semaine à l’apprentissage sur les différents aspects du monde. Elle n’offre presque pas des espaces pour l’apprentissage de nous mêmes: Comment on fonctionne intérieurement? Quels sont nos ressources pour l’épanouissement? Pourquoi on vit certains conflits? Comment on peut apprendre à s’aimer et à construire le monde qu’on veut créer? Tout ce qu’on apprend intéllectuellement, c’est à travers le filtre de notre singularité psychologique et de nos états.

Et tout ce qu'on expérimente dans la vie, c'est à travers le corps. Mais, pendant longtemps, on a pensé à l'Éducation Physique comme un groupe d'exercises d'origine militaire, compétitifs, répétitifs et mécaniques, divisés par genres et imposés de manière homogène sur toutes les diverses individualités. C'est une facon d'éduquer dans l'obeisance, l'insensibilization et la déconnection entre le corps et le psychique.

Les effets de type de formation incluent: l'incapacité de comprendre nos propres expériences, besoins et émotions; l’insécurité et manque de conscience de soi; la difficulté à poser des limites; la perpetuation de relations pauvres en qualité de communication et responsabilité affective; la tendence à devenir excéssivement dépendents du mental (et l'esprit sans ancrage corporel est un instrument dangereux: si on perd le contact avec la matière primaire de notre expérience directe – intuitions, sensations et émotions -, l'esprit malinforme, surcompense, symbolise de facon distorsionnée, entre en mode 'défense', nous rend pas confiables pour nous mêmes et donc susceptibles aux expériences inauthentiques et irresponsables.)

MA PROPOSITION

Ouvrir un espace curriculaire – ou extra-curriculaire – annuel pour les derniers années du lycée, basé sur les outils de l'accompagement psychologique, l'art thérapie et la danse mouvement thérapie, dédié à l'intégration des divers aspects de l'être humain et la promotion de l'éducation psycho-corporelle. Il s’agit d’une heure et demi par semaine où on travaille notre fonctionnement intra et interpersonnel par le biais des discussions, jeux et mouvement expressif et proprioceptif. On habite le corps consciemment, on vit la liaison entre les émotions et le mouvement en tant que expressions authentiques et pleine de sens, on nourrit la connection et communication hors de toute dynamique compétitive, on approfondit l’éducation sèxuelle et affective, on actualise l’image corporelle, on travaille et renforce l’empathie, la créativité, les intélligences cinétique, sensorielle, espaciale, intrapersonnelle et interpersonnelle.

Le travail est idéalement effectué en groupes de 25 participants maximum, dans une salle sans colonnes d’au moins 4 mètres carrés par personne, avec un sol plat et pas froid. Avec un bon climat, il est également possible de travailler à l’extérieur. On a besoin de matériaux d’art plastique et de danse mouvement thérapie (chaises, tapis de yoga, foulards, tissus, ballons, cannes, papier, etc).


RETOUR À LA PAGE D'ACCUEIL